Départ le 30 avril 2023

Meteo consult

The Magenta Project & World Sailing Trust

© Alexis Courcoux -

Dans l’univers de la voile sportive, il existe des associations, fondations, structures, en plus de la Fédération Française de Voile et de la classe Figaro Beneteau, qui œuvrent à faciliter l’ensemble des pratiques.

Ainsi, le Magenta Project défend les valeurs et la place de la femme dans le monde de la course au large. Ce collectif s'engage à développer et générer des opportunités pour les femmes dans la voile de performance.

Le World Sailing Trust, lui, soutient la voile sous toutes ses formes et s’engage à promouvoir la participation, la diversité et l’accès à ce sport. 

Deux structures qui se réjouissent de fait de voir désormais la Transat Paprec courue en double mixte, une évolution majeure qui ouvre de nouvelles opportunités dans le milieu de la voile de compétition.

Jonquil Hackenberg, présidente du Magenta Project : "C'est fantastique que la Transat en Double ait annoncé qu'elle serait désormais une course en double mixte. The Magenta Project soutient pleinement toutes les initiatives qui offrent consciemment des opportunités aux femmes dans la voile, et pour un événement tel que la Transat en Double, prendre la décision d'être une course en double mixte uniquement est un grand pas en avant. La classe Figaro a toujours montré que les femmes pouvaient être aussi compétitives que les hommes si on leur en donnait l'occasion. Nous nous félicitons de cette initiative et espérons qu'elle encouragera d'autres événements majeurs de notre sport à prendre note et à suivre cet exemple."

Victoria Low, directrice du World Sailing Trust : "Lorsque le World Sailing Trust a effectué sa revue stratégique sur les femmes dans la voile en 2019, il y avait un profond sentiment de manque d'opportunités pour les femmes dans ce sport. Il est donc très encourageant qu'un événement tel que la Transat Paprec, ait pris la décision de mandater des équipages mixtes. Ce n'est qu'avec ce genre d'initiatives que nous pourrons voir une meilleure égalité dans notre sport."